Prochaines dates 2021 :

samedi 22/05 reste 1 place

mercredi 09/06 complet

vendredi 24/09 reste 4 places

Tarifs

350 € en financement individuel

600 € en prise en charge professionnelle (OPCO / Pôle emploi, employeurs...)

Lieu :

97 rue Saint-Denis

77400 Lagny-sur-Marne

CRECHES, PMI, CENTRES SOCIAUX, MATERNITES, SPA...

Vous souhaitez former le personnel de votre structure, nous nous déplaçons dans toute la France.

Formation massage bébé & relaxation

Disponible en présentiel ou à distance

Bulle d' Amour - Ecole du Toucher Bien-naître vous propose un enseignement de qualité alternant théorie et pratique en mettant l'accent sur la pratique !

Notre pédagogie et protocoles ont été expérimentés et validés par des professionnels et des parents.

Bien plus qu'un enseignement, nous vous transmettons notre savoir faire, savoir être et expérience.

Le module Massage bébé et relaxation vous permettra d'acquérir les techniques et mouvements de massage adaptés aux bébés ainsi que son cadre général.

Vous découvrirez des technique de relaxation pour les bébés et les parents grâce au toucher, exercices de respiration, vibrations, postures...

Vous apprendrez également à promouvoir le massage bébé auprès des parents et gérer la dynamique de groupe.

Prérequis :

Aucun

 

Délai d'inscription :

A tout moment dans la limite des places disponibles (petits groupes de 4 à 6 stagiaires)

Durée de la formation :

La formation se déroule sur 1 jour (7h30 heures de formation)

de 9h30 - 12h30 et 13h30 - 18h00

Objectif :

Être en mesure de pratiquer le massage bébé en toute sécurité et maîtriser des techniques de relaxation pour bébé.

Construire et animer des ateliers de massage bébés. Savoir transmettre des conseils de relaxation pour les bébés auprès des parents. Promouvoir la relation parents enfant.

 

Programme de la formation massage bébé et relaxation:

  • Pratique de recentrage avec exercices de respiration

  • Découverte du massage bébé

  • Les apports du massage bébé

  • L’observation du bébé

  • La découverte des mantras

  • L’intention créatrice

  • Les états de conscience du bébé

  • ​Les rituels

  • Les produits de massage bébé

  • Protocole de massage bébé (jambes, notions réflexologie plantaire, ventre, poitrine, bras, mains, tête / visage, dos) 

  • Savoir se connecter à la respiration du bébé

  • Réalisation de l’emmaillotage

  • Outils de relaxation pour le bébé (musiques, postures, bercements…)

  • Outils de relaxation pour le parent

  • Le matériel pédagogique

  • Organisation des ateliers de massage bébés

  • Mesures d’hygiène

  • Évaluation continue des techniques de relaxation du bébé + évaluation écrite

 

 

Méthode pédagogique :

La formation se déroule en alternant parties théoriques et pratiques. Une pratique de recentrage et apport d’énergie est proposée à chaque début de journée pour profiter au maximum de l’enseignement.

Un guide pédagogique complet et détaillé, des supports vidéos ainsi qu'une attestation de présence seront remis aux élèves.

Tarifs

Financement individuel : 350 €

Référentiel professionnelle (OPCO, POLE EMPLOI, EMPLOYEURS...) : 600 €

                                        

Formation certifiante :

A l’issue de la formation, un certificat d' « Instructeur/trice en massage & relaxation bébé » sera remis aux participants après validation de l’évaluation.

En cas d'échecs à l'examen, une date ultérieure sera fixée pour revoir les points non intégrés et repasser le test. Durée : 4 h / Tarif : 50 €

Formations complémentaires :

- Massage et relaxation Prénatals                        

- Massage et relaxation Postnatals            

- Massage bien-être Californien 

- Cursus maternité

- Cursus complet

STATISTIQUES DES SESSIONS 2020

OIP (1).jpg

100 %

Taux de satisfaction globale

OIP (1).jpg

100 %

Taux de recommandation

OIP (1).jpg

100 %

Taux de satisfaction du contenu pédagogique

Me again 2.jpg

Sandrine

" Je suis réflexologue, j'ai une spécialisation nourrissons et maternité. J'ai suivi la formation MASSAGE ET RELAXATION BEBE pour compléter mes séances avec les tout petits et mettre en place des ateliers individuels et collectifs afin de transmettre aux parents désireux d'établir cette approche, ce lien avec leur bébé.

J'ai trouvé la formation sérieuse et complète, Céline est à l'écoute et attentive, ce qui permet d'être totalement à l'aise avec les techniques dans des conditions de sécurité et de bien-être optimales.

Merci Céline et @bientôt. "

Sarah

"J'ai eu l'occasion de faire une formation massage et relaxation bébé encadrée par Céline. Cette journée a été très enrichissante et j'en sors grandie tant sur le plan professionnel que personnel. Les personnes présentes ont fait preuve de bienveillance la plus totale et cela a permis le bon déroulement de cette formation. Il me tarde de commencer mes ateliers massages et de refaire d'autres formations avec Bulle d'amour quand l'occasion se présentera.

Encore merci."

20190930_115645.jpg

Natacha

"Maman de 2 petites filles, j'ai découvert le massage bébé grâce à Céline lors de la naissance de ma 1ère fille.

Ayant été enchantée par sa douceur, son professionnalisme et son respect du bébé et du parent, c'est tout naturellement que je me suis tournée vers elle pour à mon tour devenir instructrice en massage bébé.

J'ai pu profiter d'une formation riche et complète. Céline a si répondre à l'ensemble de nos questions en alliant informations théoriques et pratiques pour mener à bien nos ateliers.

Grâce à elle, je me sens en confiance pour mettre en place mes premiers ateliers dès maintenant !" 

jennifer_edited.jpg

Jennifer

"J'ai participé à la formation massage et relaxation du bébé avec Céline. Une formation intense, complète et très riche. De nouvelle découverte qui même étant auxiliaire de puériculture depuis 16 ans m'a permis de  m'enrichir encore  plus dans le liens avec les bébés et leurs parents. Céline nous transmet avec professionnalisme sa passion. Beaucoup d'échange entre la formatrice  et les participants ce qui très enrichissant pour nos projets à venir . Disponible  même après notre formation pour répondre à nos questions ,je trouve ça vraiment top. Je recommande à 100% cette école. Merci à toi Céline de nous faire partager tes connaissances avec autant de dynamisme et enthousiasme."
 

FAQ

Comment se déroule la formation massage bébé & relaxation ?


Lors de la formation massage bébé, les stagiaires sont d'abord accueillis avec une pratique de recentrage afin de favoriser le bon développement de la journée. Cette pratique est accessible à toutes les personnes. Ensuite, une présentation de tous les élèves ainsi que du formateur sera établie pour se mettre à l'aise et favoriser les échanges, partages d'expériences et mettre en place le lien qui nous accompagnera tout au long de cette formation. Les documents obligatoires à signer (règlement intérieur, feuille d'émargement, charte 'bulle d'amour') vous seront délivrés. Tout au long de la journée, nous alternerons des parties théoriques et des parties pratiques pour une bonne dynamique. Les protocoles de massage bébé et postures de relaxation sont enseignés sur des poupons de pédagogie afin de pouvoir refaire les gestes et mouvements jusqu'à qu'ils soient intégrés à 100 % par tous les participants. De plus, nous les avons à disposition pour les masser toute la journée. Nous découvrirons également des techniques de relaxation pour les parents et les enfants. Deux petites pauses en matinée et après-midi ainsi qu'une pause d'une heure pour le repas du midi sont prévues. Pour terminer la journée, il faudra répondre à une évaluation de validation des acquis pour prétendre à la certification d'instructeur en massage bébé. En cas de non validation au test, une date postérieure vous sera proposée pour revoir vos besoins et repasser l'examen. La formation massage bébé et relaxation, comme toutes nos formations, se déroule dans la bienveillance et le respect de chacun.




Quelle est la durée de la formation massage bébé & relaxation ?


Pour favoriser l'accès aux personnes qui se trouvent en reconversion professionnelle et les parents avec des enfants en bas âge, nous proposons des formations de qualités, courtes et complètes.

La formation massage bébé se déroule sur une journée de 9 heures afin d'avoir le temps d'apprendre l'environnement du massage bébé, les bienfaits qu'il procure chez l'enfant et le parent, mettre l'accent sur le lien parent enfant et masser nos petits poupons.

Une pause d'une heure est accordée pour le déjeuner et 2 petites pauses en matinée et après-midi.

Les horaires sont de 8h30 à 12h30 et de 13h30 à 18h30.

En cas de non validation du test, il est possible qu'une date supplémentaire soit programmée afin de se mettre à jour vos connaissances et retenter l'examen. Dans ce cas, il faudra prévoir une demi-journée.




Cette formation est-elle pour moi ?


Si vous êtes dans une des situations suivantes, oui, cette formation est faîte pour vous :

  1. Vous souhaitez faire une reconversion professionnelle dans l'accompagnement parental
  2. Vous êtes en recherche d'emploi
  3. Vous êtes salarié dans le domaine de la petite enfance et souhaitez ajouter des spécialisations à votre métier
  4. Vous souhaitez organiser des cours de massage parent enfant et divulguer les bienfaits du toucher
  5. Vous souhaitez travailler en indépendant ou en collectivité
  6. Vous souhaitez former le personnel de votre structure (PMI, crèche, maternité, centre social, RAM...)

Si vous ne vous trouvez pas dans cette liste, contactez-nous pour discuter de votre projet. Dans tous les cas, nous vous encourageons à vous lancer dans votre projet et osé le changement.




Où puis-je suivre la formation massage bébé & relaxation ?


Cette formation se déroule en Seine et Marne (îles de France) et plus précisément dans la ville de Lagny-sur-Marne.

Le centre se trouve à 10 minutes à pieds de la gare SNCF 'Lagny-Thorigny' et à 2 minutes à pieds de l'arrêt 'Pouzil du bus optile ligne 42.

Proche des commodités, vous pourrez facilement trouver des restaurants, magasins, hôtels.

Un parking SAGS est positionné en face du centre.

Nous nous déplaçons dans toutes la France pour former le personnel dans les structures telle que les crèches, centre sociaux, PMI, maternités...

Les différentes dates sont disponibles sur le site internet.




Quels sont les bienfaits du massage bébé ?


Le massage bébé à de nombreux bienfaits sur les plans physique, psychique et émotionnel.

Il permet de répondre aux différents besoins de l'enfant, de favoriser son développement moteur grâce à l'intégration de plusieurs réflexes archaïques et de soulager différents maux chez l'enfant.

En général, il est conseillé que le massage de l'enfant soit fait par le parent car au-delà des bienfaits physiques, masser son bébé contribue à la création et au développement du lien d'attachement parent enfant en favorisant l'hormone de l'amour dite 'ocytocine'.

Avec le toucher positif, le massage des pieds peut agir sur l'ensemble du corps grâce à la méthode de réflexologie plantaire.

Le massage du ventre soulage les coliques et constipation et améliore le transit intestinal de façon générale.

Le massage de la poitrine apporte de l'oxygène avec l'ouverture de la cage thoracique qui entraine la libération des émotions donc une diminution des fameux 'pleurs du soir'. Grâce à des mouvements délicats sur le crâne et le visage dès les premiers signes de fatique, l'endormissement de l'enfant sera favorisé.

Puis le massage du dos permettra à l'enfant de développer sa motricité, dessiner les muscles cervicaux et prendre conscience des limites de son corps dans l'espace.

Le massage bébé apporte relaxation parent enfant et éveil sensoriel et moteur. Toutes les personnes sensibilisées au toucher chez l'enfant seront mettre en pratiques les gestes et mouvements enseigné car l'intention créatrice permet de transmettre bien plus que des bienfaits physiques.




Dois-je prévoir du matériel pour participer à la formation ?


Nous vous conseillons de porter des vêtements confortables pour être à l'aise lors des passages au sol.

Tous le matériel (tapis, poupons pédagogique, coussin, contenant et huile de massage, support écrit...) sera à votre disposition.




Aurais-je un certificat à l'issue de la formation massage bébé & relaxation ?


Oui, il s'agit d'une formation certifiante.

A l'issue de la formation et sous condition de validation de l'examen, vous recevrez un certificat d'instructeur en massage & relaxation bébé. Ce certificat sera un document à conserver car il atteste de vos compétences acquises

Vous pourrez organiser des ateliers de massage bébé auprès des parents et pratiquer le massage bébé dans votre structure.

Une attestation de présence sera remise à toutes les personnes participantes





Pieds minuscules

L'histoire du massage bébé

Le massage est un art qui existe depuis la nuit des temps et fait partie de toutes les grandes civilisations, notamment en Inde où le massage fait partie intégrante de la médecine traditionnelle indienne appelée l'Ayurvéda qui signifie 'connaissance de la vie'.

L'Ayurvéda est une médecine holistique qui date de plus de 5000 ans et est reconnue par l'OMS. Elle inclue de nombreux traitement dont le massage et l'art du massage bébé.

En Inde, le massage bébé est une pratique traditionnelle qui se transmet de mère en fille.

En France, on parle de massage bébé Shantala. Ce terme, à l'origine n'a pas réellement de rapport avec le massage bébé.

En fait, c'est Frédéric Le Boyer (gynécologue-obstétricien) qui a popularisé en France le massage bébé. En 1976, il a écrit un livre avec des photos d'une maman en train de masser son bébé. Cette mère porte le nom de Shantala. C'est à ce moment qu'on a commencé à évoquer le massage shantala en France mais en Inde ce terme n'existe pas.

En occident aussi il y a une tradition de massage. Hippocrate, le père de la médecine occidentale, parlait de frictions et disait que 'le médecin doit être expérimenté en plusieurs choses mais obligatoirement dans la friction'.

A l'époque de la renaissance, le massage spontané chez les bébés tombe un peux dans l'oubli car l'intuition n'est plus une référence à ce moment.

En Afrique et Asie, le massage bébé est très couramment pratiqué et fait partie du développement de l'enfant. Une relation parents enfant en découle naturellement.

Aux états unis, le massage bébé a été introduit par Vimala Schneider McClure au début des années 1980 et a beaucoup été popularisé par le docteur Felz qui a réalisé de nombreuses études notamment auprès des prématurés.

Madame Schneider a également bien participé à la popularisation du massage bébé au Etats-Unis grâce à ses nombreux livres sur le sujet accessible à toutes personnes.

Finalement, le massage bébé c'est beaucoup accru à la fin des années 90 car ça correspond au moment où on accordait plus d'importance au lien parent enfant. 

De manière générale, en France, la majorité des pratiques du massage bébé découle du massage Ayurvédique. Il est enseigné en formation massage bébé car nous sommes dans une société de plus en plus individualisée et avons perdu la transmission de nos ancêtres.

L'importance du toucher chez l'enfant

Le bébé a des besoins fondamentaux physiologique et psychologique d'être touché.

Pour comprendre pourquoi, revenons sur les bases du sens du toucher... Parmi les 5 sens, le toucher est le sens in-utéro qui se développe en premier entre 8 et 10 semaines de vie in-utéro. Il est aussi le sens qui nous accompagne tout au long de notre vie et ne s’éteint jamais à l'exception de certaines pathologies neurologiques très rares et précises.

Le toucher est particulier puisque c'est le sens de la plus grande proximité et de la réciprocité.

 

Actuellement il y a beaucoup d'expérience scientifique qui montrent que le massage à des effets remarquables sur les enfants. Notamment au centre médical de Miami, les études nous montrent que masser les enfants prématurés contribue à une prise de poids supérieur de 45 % par rapport aux enfants qui n'en reçoivent pas. Selon l'étude, le groupe de bébés qui ont été massés bénéficient d'un développement neurologique plus avancé. Ces bébés étaient en mesure d'intégrer leur domicile 6 jours avant les autres.

En 78, il a été remarqué que le stresse engendré par les tous petits en cas d'hospitalisation provoque d'intenses variations de saturation du taux d'oxygène dans le volume sanguin. Le massage bébé, et plus globalement le toucher, contact, peaux à peux... permet de réduire de manière significative ces fluctuations de saturation en oxygène. 

Pour conclure, le touché et le fait de masser un nourrisson agit bien sur le stress et la prise de poids. C'est autant positif pour les parents enfant.

Le Dr Felz, tout comme Bowlby, dit que 'pour le bébé, le toucher est aussi important que de dormir ou d'être nourri'. C'est ce qui a été nommée ‘la théorie de l'attachement’. Le toucher fait partie intégrante des besoins enfants relevés par les recherches scientifiques. Il apporte des bienfaits nécessaires à la survie d’un bébé.

Aujourd'hui, en plus de réapprendre aux parents à apprécier le contact, la formation bébé permet de transmettre cette technique aux personnel de la petite enfance qui ont très peux de connaissances du massage bebe dans leur formation de base portée essentiellement sur l'aspect médical.

Vous pourrez découvrir en profondeur cette théorie lors de la formation massage bébé de Bulle d'Amour ou en participant aux ateliers massage bébé.

Qui dit « toucher » dit « contact », relation avec ce qui est à l’extérieur de nous. Pour les êtres humains comme pour les animaux le toucher a une importance primordiale : il apporte la chaleur, le plaisir et accroît la vitalité. C’est le premier de nos sens à se développer. Tant que notre besoin de toucher et d’être touché est satisfait nous grandissons sainement mais lorsqu’il est inhibé notre développement physique et émotionnel risque d’en souffrir.

La stimulation cutanée est importante à tous les stades du développement et plus nous découvrons les effets de cette dernière plus nous prenons conscience de son rôle profondément déterminant pour un développement harmonieux. Toucher pour vivre.

L’enfant doit être touché pour survivre. Sa croissance et son développement en dépendent. De nombreuse études en éthologie ont montré l’importance des stimulations cutanées chez le jeune animal : le lécher, le peigner avec les dents ou faire sa toilette semblent être indispensables à sa survie.

Ces stimulations semblent également nécessaires à un développement normal de leur comportement. Les mères chez les humains ne lèchent généralement pas leurs enfants ! L’un des substituts du léchage pourrait être la longue phase de travail effectuée par les femmes qui accouchent. Durant cette phase, les contractions de l’utérus stimulent la peau du fœtus et par cet intermédiaire déclencheraient l’activité de systèmes vitaux et prépareraient l’enfant au fonctionnement postnatal.

Les systèmes vitaux comprennent les systèmes respiratoire, circulatoire, digestif, d’élimination, nerveux et endocrinien. La qualité des stimulations tactiles reçues se retrouve directement dans la qualité du développement de l’organisme, pour tous les organes qui le composent.

L’être humain né profondément immature, le bébé ne peut survivre seul, sans les soins corporels et quotidiens apportés par autrui. Il a été admis que la stimulation cutanée précoce exerçait un effet tout à fait bénéfique sur le système immunitaire en ayant des conséquences importantes sur la résistance aux infections, maladies.

La réponse immunologique apparaît donc sensiblement modifiée par une expérience sensorielle de la peau précoce.

 

Toucher pour communiquer

Le sens du toucher est le premier sens à se développer et le premier instrument de communication. Tout au long de la grossesse, le fœtus reçoit un massage continu par le liquide amniotique, les entrailles et les mouvements de la mère. S’instaure ainsi in-utéro un premier dialogue « corporel » mère-bébé.

Le premier contact du nourrisson avec le monde extérieur s’établie à travers le dialogue corporel mère-enfant. Winnicott parle de l’importance des soins maternels dans l’instauration du lien mère-bébé, monde externe-enfant. Le « holding » est l’aspect des soins maternels qui consistent dans la façon de porter, tenir et maintenir le nouveau-né.

Le « handling » consiste dans la manière de manier, manipuler et de toucher le corps du nouveau-né. Le baby ressent à travers ces soins les états d’âme de sa mère et lui communique aussi corporellement les siens. C’est dans cette relation inter corporelle, à travers les sensations que l'humain éprouve, que ce dernier établie ses premières relations de communications et découvre une nouvelle dimension de sa vie : l’expérience du monde de l’autre.

 

Toucher pour découvrir

C’est tout d’abord à travers son expérience tactile que le bébé se découvre et découvre le monde environnant. Notre sens de la réalité est basé sur le toucher. Nous croyons à la réalité d’une chose que lorsque nous la touchons du doigt.

Tous ce que les autres sens nous font percevoir de la réalité n’est qu’une hypothèse à vérifier par le toucher. Le toucher témoigne de la « réalité objective », des chose extérieures.

Le toucher est un des éléments des plus décisifs que nous utilisons pour définir la structure du monde. Par le toucher le bambin prend conscience que notre monde se compose de présences, d’objets qui sont des corps.

C’est par sa peau et les sensations qu’elle lui procure que le petit parviendra progressivement à établir des relations avec le monde environnant. A travers la preuve tangible du corps de sa mère dans les soins qu’elle lui prodigue, le bébé va prendre conscience de son propre corps, ce sera son premier rapport aux choses extérieures. L’éveil de la conscience de soi est en grande partie une question d’expérience tactile.

 

Au cours de sa première année de vie, le petit porte tout à la bouche et s’instruit par le biais de ce contact tactile. C’est tout d’abord par les lèvres que le jeune être appréhende la réalité.

Pendant un certain laps de temps les lèvres sont pour lui son seul moyen d’appréciation. Le tout petit utilise ensuite d’autres « instruments » que sont ses mains : le bout de ses doigts, les paumes de ses mains. Le bébé s’explore et explore le monde physique par le toucher et apprend les nombreuses facettes qu’il offre, notamment la forme, la surface, la résistance, l’élasticité, la texture…

A la naissance, les autres sens du nouveau-né sont si peu développés qu’ils ne lui fournissent que peu d’informations de valeur.

On pourrait dire que les yeux, les oreilles, le nez et bien sûr la langue commencent par « sentir » avant de voir, entendre, sentir, goûter. L’e nourrisson différencie progressivement le toucher des autres sens et devient capable de distinguer et reconnaître les différents objets sans n’avoir plus besoin du relais de la peau.

Le nourrisson construit la réalité du monde extérieur, sa forme, sa configuration, son espace, les images qui en émergent à partir des éléments de construction qui lui sont fournis par son expérience, par les perceptions de tous ses sens, mais toujours avec la suprématie du toucher qui évalue, classe et met ces sensations en relation les unes avec les autres.

Toucher pour bien se développer

La qualité des soins prodigués aux bébés, les caresses de la petite enfance aident à construire une image positive de soi-même et nourrissent le sentiment d’être accepté et aimé.

Cette perception du corps de l’autre est une source essentielle de confort, de chaleur. Tout cet univers du toucher chez le nourrisson le fait exister en tant qu’individu, le sécurise et lui donne l’envie de prendre des risque. Ca favorise son ouverture à des situations nouvelles.

Une stimulation cutanée précoce semble ainsi avoir des conséquences à long terme sur le développement physique et émotionnel de l’enfant puis de l’adulte.

Les facteurs de la sensibilité dans le comportement de la mère comprennent sans doute toute son histoire vécue. Il est probable que les sensations de sa propre enfance soient d’une importance primordiale. , 

Les stimulations tactiles ont sans doute des effets essentiels quant au développement d’un mode satisfaisant de relations affectives et émotionnelles, on apprend pas à aimer dans les livres mais en étant aimé.

Bien que le toucher ne soit en soi pas une émotion, ses éléments sensoriels induisent des changements d’ordre nerveux, glandulaire, musculaire et mental, qui l’apparentent à une émotion.

L’importance du toucher est infiniment plus grande que nous avons conscience. Nous sommes très conscients de satisfaire des besoins fondamentaux tels que la faim, la soif, le sommeil…nous sous-estimons encore l’importance primordiale qu’est le besoin de contact corporel.

Découvrez le massage spécifique en formation bébé.

Le petit mot de la formatrice

Je me présente, Céline, maman d’un enfant plein de vie qui se nomme Rayan. A sa naissance, mon cœur a basculé mais il m’a été difficile, comme beaucoup de mamans, de gérer mes angoisses face à ce petit être qui me paraissait si fragile.
De formation comptable, sans petits frères, sœurs ou autres enfants dans mon entourage, je n’avais jamais été confronté aux soins du nourrisson, bercement, gestion des pleurs…
D’ailleurs je n’avais jamais appris à mettre une couche avant le premier change de Rayan, en pleine nuit. Comme ont dit souvent, j’ai « appris sur le tas ».

Anxiété lorsque l’heure de la tétée arrivait dû à une mise au seins plutôt difficile les premiers jours, fatigue accumulée avec des nuits fractionnées et mon entêtement à ne pas dormir durant la journée au rythme de mon bébé. Nous pouvons ajouter à cela un peu de peur face à la pensée de ne pas réussir à l’apaiser lors d’une crise de pleur et surtout une suite de couche difficile qui a créée beaucoup de douleurs physiques et psychiques…

Malgré ça, j’ai commencé à tisser des liens avec Rayan. Cet instinct de surprotection qui me dévorait de l’intérieur, ses regards perçants, son beau visage apaisé après chaque tétée, ses petites mains qui m’agrippaient ont fortement participées à cet attachement.

Puis un malheureux évènement est venu perturber le sentiment d’apaisement et la confiance en moi en tant que maman qui avait afin pris place. Environ 2 mois après l’accouchement, une chute traumatisante engendra un arrêt brutal de l’allaitement et une séparation physique avec mon fils. En effet, les fractures de l’épaule et du pied suite à cet accident ont entrainé une immobilisation de 45 jours. Il m’était impossible de tenir Rayan dans les bras, de faire son bain, de l’habiller, de m’occuper des couches…

Très vite une organisation c’est installé autour de nous et j’ai pu donner le biberon à une main. Pour ce qui était de tous les autres soins, c’est essentiellement mon mari et ma belle-mère qui ont assuré ce rôle. Durant cette période, malgré les petites cantines que je partageais avec Rayan, j’ai ressenti un « détachement » et surtout un sentiment d’impuissance et de privation envers lui.

Dès que mon bras a retrouvé de la mobilité, j’ai décidé de m’investir le plus possible dans mon rôle de maman et ai découvert la parentalité positive et bienveillante qui est un sujet qui me tient à cœur. J’ai appris qu’il existait des cours pour apprendre à masser les bébés. Ça m’est apparu comme une évidence pour retrouver un toucher en douceur avec mon fils, puis nous en avions bien le mérite après cette dure épreuve.

Donc c’est à ces 5 mois que nous avons mis en place les séances de massage bébé. Ça nous a profondément apporté. J’ai eu l’impression de découvrir mon fils, les interactions étaient très fortes et j’ai appris à communiquer et comprendre mon bébé. Une réelle complicité est apparue.

 

J’ai alors décidé de partager ses bienfaits en devenant instructrice en massage bébé auprès de nombreux parents. Evidement le massage bébé accompagne aussi bien le bébé que le parent. C’est un outil de communication par le toucher, d’éveil sensoriel et psychomoteur, de soulagement de certains maux, de prise de conscience et confiance pour le masseur et le massé.


Puis ayant de plus en plus de demande et très peu d’offres au niveau des ateliers parents-bébés dans beaucoup de régions, j’ai souhaité créer une formation massage bébé afin que cette pratique puisse être promue partout en France et qu’aucuns parents n’en soient privés par faute de localité ou de manque d’information. L’objectif est de créer un grand réseau d’instructeurs/trices en massage et relaxation bébé pour permettre d’accompagner au mieux les parents dans le Toucher qui reste un sujet tabou dans notre société.


Loin de concurrence, nous formons un grand groupe qui sera plus fort à chaque nouveau participant, chaque nouvel instructeur en massage bébé.

Parce que chaque parent et chaque bébé devraient avoir l’accès au toucher positif et toucher douceur sur bébé que ce soit pour créer le lien, soulager des maux de ventre ou tout simplement apprendre à profiter et vivre l’instant présent.

La formation Massage et relaxation bébé que je vous propose découle de mon vécue en tant que maman l’ayant expérimentée et de nombreuses rencontres et partages avec des professionnels de la petite enfance et des parents et bébés que j’ai accompagné durant plusieurs années.

Les techniques de massage bébé et d’apprentissage auprès des parents se renouvelles régulièrement en fonction des rencontres. Chaque famille à sa particularité, chaque maman à son propre vécu, chaque grossesse et accouchement est différent. C’est pour ses raisons qu’il faut avoir une bonne capacité d’adaptation, d’écoute, d’empathie et de compassion pour pratiquer les ateliers de massage bébé avec bienveillances.

Le rôle de l’instructeur en massage bébé n’est pas seulement de transmettre un protocole de massage, mais d’accompagner les parents dans leur nouveau rôle et de leur donner confiance en eux.

Wave

Les pages d'une vie...

Voici le témoignage d'une maman, qui comme pour beaucoup, la naissance et le vécu de la naissance ont orientés les choix professionnels. Quel plaisir de voir les projets de nos élèves se réaliser...

 

"C'est tout un cheminement de femme et de mère qui m'a amené à cette naissance!...

Moi c'est Jessica (Jessi ou Jess pour les intimes!), 37 ans.

Infirmière de profession (11 ans d'expériences dont 10 années en psychiatrie) avec un diplôme universitaire en santé mentale.

J'ai exercé dans différents services (intra hospitalier, ethnopsychiatrie, centre médico-psychologique) et j'ai eu la chance tout au long de mon parcours d'accompagner et de soutenir des femmes et des mères dites "folles" dans leur grossesse, leurs difficultés à tisser un lien avec leur enfant. J'ai également accompagné des parents dans le deuil périnatal...

Cependant à chaque accompagnement, j'ai toujours été très surprise du peu de connaissances et de considération pour les personnes dans leur entier (même pour les professionnels bienveillants que j'ai pu aider face à cette "population") comme si seul l'aspect médical comptait alors que, de fait, la maternité nous met dans une situation de fragilité, de questionnements où beaucoup de choses se rejouent. Le manque criant de globalité et d'empathie m'a toujours questionné.

 

Les conditions de travail devenues si difficiles à l’hôpital...ne me sentant plus dans mes valeurs (ni pouvant bien faire mon travail devenant "malveillante" malgré moi de par ses conditions)... (Cette première vague COVID n'ayant qu'accéléré ce mal être de l'hôpital ainsi que le mien et appuyé encore plus les difficultés)...mon corps a dit STOP. J'ai fait un "Burn out" (situation difficile à accepter pour moi) mais qui m'a permis de lâcher prise, de me reconnecter à mes valeurs, de reprendre confiance et d'oser une reconversion.

Après plusieurs années de psychothérapies et psychanalyse personnelles, j'ai ressenti le besoin de passer par le corps et le cœur pour couper avec le mental. Je me suis tournée vers des soins "holistiques" et ça a été une révélation. J'ai enfin renoué avec mes désirs, mes possibilités, ma petite voix intérieure qui tentait de me montrer qu'une autre forme d'accompagnement qui me correspond mieux existe et que tout est à créer!

Alors aujourd'hui je peux dire un grand Merci à 2020! Mes guident m'attendent et me voient comme une incarnatrice!

Parallèlement, je suis devenue mère, il y 5 ans maintenant, après une première fausse couche vécue difficilement et sans aucune aide ni soutien bienveillant (à part la famille proche et quelques amis pas très à l'aise) et aucun professionnel vers qui nous tourner. "Bah ce n’est pas si grave...faut s'y remettre...ça va marcher...faut pas y penser!...". Mais une femme, un couple ne se projette-t-il pas dès le premier jour de retard ou la vue d'une petite croix sur un test? Comment faire le deuil de cette grossesse avortée? De cette promesse d'un avenir à 3, arrêté brutalement dans la douleur? Et comment survivre à cette tristesse qui vous envahit l'âme? Ce vide en vous? Cette culpabilité d'avoir fait quelque chose de mal et cette crainte de ne pas être "normale"? Sans oublier le fait de ne pas pouvoir trop en parler...bah oui c'est un peu secret quand même surtout quand il n'y a pas de "happy end" et qu’il ne faudrait pas mettre les gens mal à l'aise...

 

Je reste cependant pleine de gratitude, car sans toi petite âme, je n'aurais pas tant désiré ton frère (moi qui ne voulait pas d'enfant!). Mon cher bébé arc en ciel !

J'ai adoré être enceinte et je me suis passionnée pour le sujet : la grossesse, la parentalité, le yoga prénatal, l'hypnonaissance, l'allaitement, l'éducation bienveillante, la psychomotricité libre, la Diversification Menée par l'Enfant, la langue des signes...

Je me suis préparée seule, par mes lectures, podcasts et émissions…à un accouchement le plus physiologique possible, à une préparation presque athlétique, à tous les cas de figure...ne trouvant aucun professionnel pour m'accompagner (certains dans mon entourage me prenait pour une cinglée « tu seras bien contente de demander la péridurale », d'autres s'intéressaient un peu surpris quand même…et mon homme complètement perdu entre le désir de me soutenir et la peur...).

Malheureusement tout l'inverse de ce que nous espérions s'est produit et j'ai eu droit à un suivi surmédicalisé, un accouchement "volé" et un postnatal à la maternité extrêmement difficile avec tout le long du parcours, toutes les violences obstétricales, gynécologiques et psychologiques possibles!... D'autant plus qu'étant "du métier" mon conjoint et moi, on ne nous a pas fait de cadeaux ni pris avec des pincettes...

Tout ça pour au final un bébé qui allait très bien mais avec une maman complètement choquée, meurtrie, triste et en colère de ce début de vie laborieux avec la conscience que c'est notre histoire mais qu'il y aura des choses à travailler!...Et toujours cette fameuse culpabilité…de ne pas avoir su…du…pu…bien dévalorisante!!!

Heureusement, malgré tout, je réussissais à me mettre dans ma bulle de tendresse et faire confiance à mes désirs, mes convictions, à mon corps et à mon petit.

 

Mais c'est en entendant les témoignages de mes amies sur leur propre accouchement (je n'osais même pas parler du mien pour ne pas les effrayer), le choc post traumatique dans lequel elles étaient rendant le lien d'attachement difficile, le non-respect de leur choix, le fait d'avoir été niée, bafouée, le manque d'humanité, la tristesse et la fatigue psychique qu'elles ressentaient... que je me suis rendu compte que je n'étais pas seule, que ce n'était pas ça qui devait être "normal" et qu'il y avait quelque chose à faire!

 

Je me suis alors promis que j'aiderai les femmes et les familles à ne plus subir cela. N'est-ce pas censé être un des plus jolis moments de notre vie? Pourquoi si peu d'aide, de soutien et de préparation? Pourquoi tant de mystères ? Pourquoi ce manque d’écoute et de confiance au corps des femmes ?

 

Et puis j'ai découvert le métier de "doula" ou "accompagnante à la périnatalité" ainsi que la possibilité de suivis différents par des sages-femmes notamment et de pouvoir faire des choix, que sa parole soit entendue, respectée...Si j'avais su avant...et en même temps je n'en serai peut-être pas là!

 

Alors encore une fois, merci, j'ai finalement réussi à mettre un regard tendre et plein de gratitude sur ma naissance de mère et sur les débuts de notre vie de parents!

Durant ces derniers mois de reconstruction, après une deuxième fausse couche (accompagnée cette fois ci mais tout aussi difficile à vivre), passées les peurs et les craintes, j'ai décidé de me faire confiance, de faire confiance à mes guides et à l'univers et de faire de ce "burn out" quelque chose de plus grand et plus beau. J'ai pris la décision de couper avec ce métier qui ne me convenait plus, de ne pas passer à côté de ma mission de vie et d'aller vers un nouveau métier qui me parle...

 

Ce projet c’est mon bébé ! Merci petite âme d’être venue me montrer qu’il fallait d’abord que je pense à moi, que j’avais de la valeur et tous les possibles!

Je me suis formée au massage prénatal, au massage bébé, californien [formation massage bébé, massage prénatal et massage californien chez BULLE D'AMOUR] et aux soins énergétiques et au tarot de Marseille. Mais il y a tellement d'autres choses que j'ai envie d'apprendre et d'expérimenter...Puis j'ai trouvé la formation de doula holistique qui me convient parfaitement ou c'est plutôt elle qui m'a trouvé!

Quoi de plus beau que d'accompagner les hommes et les femmes à se rencontrer et se connaître pour devenir qui ils sont et élever leurs enfants dans l'amour et la bienveillance!?...

Quoi de plus joli que de mettre de la tendresse dans cette période de la vie où l’on naît et renaît ? Que cela puisse se faire dans le respect de ses valeurs, de sa parole, de son être et cela en toute transparence pour être préparé à toutes les éventualités mais en ayant le choix le moment venu.

Plus que la naissance d'un enfant, c'est la naissance de chaque être dans sa globalité, père, mère que je rêve soutenir et accompagner."

Formulaire de contact
Nous vous rappelons dans les 4 heures 
arrow&v